Ecole publique d’ingénieurs
Membre fondateur du Groupe INSA
Habilitation maximale de la CTI
Label EUR-ACE

Génie Industriel - Conception et Développement de Technologies Innovantes (CDTI)

La spécialité Génie Industriel-CDTI par apprentissage vise à former des élèves-ingénieurs-es électroniciens, capables d’accompagner les entreprises et prioritairement les PME-PMI & ETI, dans la mise en œuvre d’une démarche d’innovation, dans un objectif de développement international (export) notamment.

LES DOSSIERS DE CANDIDATURES SERONT TELECHARGEABLE FIN JANVIER

Date limite de retour : 24 mars 2017

Présentation

Une spécialisation en 3 ans

L’ingénieur-e en Génie Industriel - « Conception et Développement de Technologies Innovantes » est un ingénieur polyvalent avec une culture développée en électronique apte à s’intégrer dans les PME/PMI et ETI innovantes. Il prend en compte l’ensemble des problématiques scientifiques, économiques, environnementales et réglementaires, liées à l’amélioration ou à la conception de systèmes électroniques, pour une démarche d’innovation et d’export.

La spécialité Génie Industriel-CDTI s’articule autour de 6 piliers de formation  (Électronique, Sciences pour l’ingénieur, Innovation, Méthodes industrielles, Langues et Sciences de l’entreprise) qui globalisent 1800 heures d’enseignement.

Elle intègre des enseignements en sciences humaines, économiques et sociales, favorisant l’esprit d’ouverture et la culture de l’ingénieur-e.

L’ingénieur Génie Industriel - « Conception et Développement de Technologies Innovantes » doit être capable de :

    • Développer un système électronique ;
    • Piloter un projet de conception industrielle à dominante électronique ;
    • Innover et Entreprendre ;
    • Comprendre les enjeux de l’optimisation industrielle ;
    • Connaitre les enjeux d’une démarche d’export ;
    • Communiquer et gérer des équipes.

     

    Types de fonctions visées

    Les débouchés concernent tous les métiers se rapportant aux systèmes électroniques incluant une composante informatique.

    • Ingénieur-e gestionnaire de produits
    • Ingénieur-e conception industrialisation
    • Chargé-e d’ingénierie, Ingénieur-e d’études, Ingénieur-e R&D

     

    Secteurs d’activités

    • Aéronautique & spatial
    • Transports (automobile, ferroviaire)
    • Secteur de l'énergie
    • Médical
    • Défense

     

    ZOOM SUR...

    InnovENT-E est un projet national d'investissement d'avenir en initiative d'excellence en formations innovantes : parcours de formation orienté vers l’innovation, l’export et l’international prenant en compte les spécificités des PME-PMI.

    Alternance

    L'alternance, une vraie différence

    L’élève-ingénieur-e reçoit à l’INSA une formation d’ingénieur-e généraliste qui le prépare à prendre toutes les dimensions de la fonction d’ingénieur. En parallèle, il acquiert en entreprise une expérience qui le rend opérationnel.

    Véritable chef de projet, il dispose en fin de formation d’une vision complète du métier de l’ingénieur, aussi bien sur le plan théorique qu’en termes de mise en oeuvre en entreprise.

    Une intégration idéale dans l'entreprise

    Conçue pour accompagner la progression de l’apprenti-e de la fonction de technicien-ne vers celle d’ingénieur-e, le rythme d’alternance est variable au cours des trois années.

     

    Lors des deux premières années, les cours sont organisés en 4 à 5 périodes de formation par an d’une durée de 3 à 6 semaines. En fin de deuxième année une mission de 3 mois à l'étranger permet de développer une culture internationale. La dernière année donne lieu à 3 périodes de formation de 4 à 5 semaines et est consacré à la réalisation d'un Projet de Fin d'Etudes dans l’entreprise d’accueil.

     

    Une pédagogie adaptée

    Au-delà des méthodes dites “classiques”, dont le fondement est le face-à-face pédagogique entre le professeur et les élèves, l’école a largement innové en développant des méthodes pédagogiques de type projet.
    Ces méthodes, particulièrement adaptées à l’alternance, visent à impliquer davantage l’élève ingénieur et à le rendre acteur de sa formation (plus responsable et plus autonome).

     

    Un accompagnement individualisé

    Chaque apprenti-e bénéficie d’un double tutorat, en centre par un formateur, et en entreprise par son tuteur, qui l’accompagne tout au long de sa formation.
    Chaque semestre, le tuteur et le formateur fixent les objectifs à atteindre, dans le respect de la progression des compétences de l’apprenti-e vers celles d’un ingénieur-e, et les évaluent.
    Le Projet de Formation Individuel est le fil directeur de l’accompagnement et sert de base pour la validation de toutes les grandes étapes de la formation ; celles-ci font l’objet d’un engagement tripartite (entreprise, apprenti, école).
     

    Candidater

    Les conditions d'admission   

    La spécialité Génie Industriel-CDTI ouvre 36 places dans sa formation à la rentrée 2017-2018.

    Deux types de profils peuvent candidater :

    • des élèves-ingénieurs-es issus du 1er Cycle des établissements du groupe INSA (candidats internes)
    • des candidats externes, titulaires d’un Bac+2 scientifique ou technique :
             > DUT GEII, DUT R&T
             > CPGE (PSI et MP), prépa ATS
             > Autres profils de niveau L2 scientifique validé

    Conditions de validation de la candidature :

    • automatique pour candidats internes et élèves de CPGE ;
    • automatique pour DUT (GEII et R&T) et prépa ATS bien classés dans leur promotion (1er quintile) ;
    • si réussite des tests de connaissance pour tous les autres cas.

     

     

    Le recrutement

    Pour tous les candidats, les conditions de recrutement suivantes s’appliquent :

    • être âgé(e) de moins de 26 ans (sauf dérogation prévue par la loi) ;
    • être sélectionné à l’issue d’un entretien (jury d’enseignants et de professionnels) ;
    • signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

    L’inscription est validée au moment de la signature du contrat d’apprentissage avec l’entreprise.

     

     

    Recruter

    Documentation 

    Pour en savoir plus sur le statut d’apprentissage et faire le point sur les avantages à recruter un apprenti, voici quelques liens à explorer :

    Le contrat d’apprentissage (Agence France Entrepreneur) : 

    • A quels salariés s'adresse le contrat d'apprentissage ?
    • Quelles entreprises ?
    • Forme du contrat
    • Rémunération de l'apprenti
    • Formation de l'apprenti
    • Avantages pour l'employeur
    • Remboursement de l'aide
    • Comment procéder ?
    • Textes de référence


    Le contrat d’apprentissage (Ministère du travail):

    • Pour quels employeurs et pour quels jeunes ?
    • Quelles sont les modalités du contrat d’apprentissage ?
    • Comment est organisée l’alternance ?
    • Quelles sont les aides à l’embauche mobilisables pour l’employeur ?
    • Comment formaliser un contrat d’apprentissage ?
    • Le contrat d’apprentissage peut-il être rompu ?

    Portail de l’alternance :


    Différence entre contrat d'apprentissage et contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation (CCI)

    Précis juridique : l'apprentissage industriel

    Le coût d'un apprenti (à partir de juillet 2016)